Chambon Jean-Pierre

La montagne lumineuse

La montagne s’élève aux confins de la ville d’où, immobile, elle défie le temps, le temps qui fuit autour d’elle comme du sable ou du sang. Elle ne change pas, ne bouge pas d’un pouce. Elle est stable, solide, dure : elle persiste dans la durée. Belledonne est son nom, qui désigne sa grâce féminine. Elle est pure éminence dressée à l’horizon. Constante, immuable, elle demeure. Et pourtant elle se modifie en permanence, au gré des jours et des moments, des variations météorologiques et saisonnières. 


Depuis le cadre de sa fenêtre, d’où il l’observe fidèlement, un artiste a décidé de la peindre dans sa splendeur, chaque semaine pendant une année. Pour témoigner des visages si divers que prêtent à cette montagne qu’il aime tant le cycle des jours et l’humeur du moment. Et célébrer les couleurs du temps qui passe, son perpétuel recommencement.


Afin de prolonger cette rêverie éveillée et d’accompagner les images de l’ami, j’ai ravivé mes impressions et souvenirs de contemplateur et de marcheur, essayant de traduire mon sentiment de la montagne. Ce qui m’attache à elle, et ce qui d’elle m’échappera toujours. Saluant ainsi sa présence énigmatique. 

    

Jean-Pierre Chambon


___________________________


• Note de lecture dans "Terre à ciel" par Christophe Stolowicki :

https://www.terreaciel.net/Billet-de-Christophe-Stolowicki-juin-2022#.Yzq7elLP3PY


• Note de lecture dans "À la littérature" par Alain Roussel :

http://pierre.campion2.free.fr/roussel_4chemins.htm

• Note de lecture de Claude Vercey dans la revue Décharge :

https://www.dechargelarevue.com/I-D-no-1010-Les-Alpes-ses-peintres-et-ses-poetes.html


• Note de lecture dans la revue "L'Alpe" n° 98 (septembre 2022) par Jean-Louis Roux :


Une fois par semaine, un an durant, le peintre Mad a portraituré la chaîne de Belledonne s'encadrant dans la fenêtre de son appartement grenoblois. Pour l'accompagner, un autre Grenoblois, le poète Jean-Pierre Chambon, a composé une longue suite de stances brèves. Et ce sont deux rapports  à la montagne très contrastés qui se trouvent, du coup, ici réunis. Fidèle à son écriture méticuleuse, Chambon propose une approche à pas lents et comptés – homme de la grande ville considérant la montagne avec autant de circonspection que de fascination. À l'opposé, Mad, grand crapahuteur, offre de Belledonne une vision synthétisée, mais tangible : montagnes maçonnées au couteau, aux tons vifs et aux plans écrasés, comme si la masse minérale était  collée contre nos yeux, dans une confrontation sans recul. Philosophe mélancolique, Chambon constate qu'en montagne comme ailleurs, « tout veut grandir et s'exhausser », mais que « tout s'en va vers sa fin ». Si bien que, le randonneur accusant le poids de l'âge, « l'éboulis à franchir/ n'évoquera bientôt plus hélas / qu'un amas de rotules / jetées au rebut. » Restent ces « biseaux de pierre / écorchant le ciel », imperturbables derrière la fenêtre.


Informations

• illustrations : 52 peintures de MAD

• format 21 x 21 cm

• 120 pages

• parution mars 2022

• ISBN 978-2-35128-192-5


Auteur

Chambon Jean-Pierre - Wikipédia

Prix

28.00 €


Ajouter à ma sélection Supprimer de ma sélection

Voir ma sélection

Retour