Voix d’encre, éditions et revue depuis 1990

Recueil après recueil les éditions Voix d’encre, fondées par Alain Blanc, publient des œuvres inédites des alliés substantiels du temps présent et celles de quelques grands aînés d’hier.

Pour agrandir davantage les domaines où nous voulons respirer et parcourir le monde comme tous les possibles, toutes les dimensions du jour comme les innombrables ailleurs.
Il faut encore, comme le voulait Alain Borne : "ne pas mourir au moins avant d’avoir allumé pour jamais un brasier de mots tellement clair et brûlant qu’il semble les choses mêmes".


Le livre ? Il est parfois cette scène de papier où s’exerce une mutuelle aimantation entre ces gestes majeurs que sont un poème et une création graphique. Il est parfois cette irremplaçable croisée d’expressions multiples, cet entrelacement de deux grands imaginaires de l’homme.
"Peindre, composer, écrire : me parcourir. Là est l’aventure d’être en vie", affirmait Henri Michaux.



Nos dernières publications


Des pas sous le sable

Alhau Max


La sixième extinction est en marche

Gandebeuf Jean-Pierre


Trois danses foirées

Jourde Pierre


Voix d'encre, numéro 65


L'esprit et l'humour, l'éclair et la lumière électrique

Twain Mark


D'amour et de lumière

KIM Nam-Jo


Femmes barbelées

Le Moëne Barbara


Les arbres sont aussi du silence

Sacré James


MINI PORTFOLIOS

À la une

RAWA-RUSKA, le camp de la soif

Dunand Michel

C’est Winston Churchill, dans un discours resté célèbre à la BBC, en 1942, qui qualifia Rawa-Ruska de « camp de la goutte d’eau et de la mort lente ». Dans une lettre au procureur général du procès de Nuremberg, le chef de camp, le lieutenant-colonel Borck écrivit, peu avant son exécution : « Rawa-Ruska restera mon œuvre, j’en revendique hautement la création, et si j’avais eu le temps de la parachever, aucun Français n’en serait sorti vivant. Car je peux bien vous le[...]

Lire la suite


Voix d’encre : la revue

À l’origine de la maison d’édition, la revue Voix d’encre, lancée en 1990, paraît deux fois l’an : une livraison au printemps, une autre à l’automne. Consacrée pour l’essentiel à la poésie, elle accueille des auteurs confirmés et d’autres qui font leurs premiers pas, ainsi que des traductions inédites. À chaque numéro, l’intervention d’un artiste rythme la maquette et fait respirer l’ensemble. La revue est animée par Alain Blanc, Jean-Pierre Chambon et Hervé Planquois. L’abonnement annuel est de 24 euros.


Voix d'encre, numéro 65


revue Voix d'encre, numéro 64


revue Voix d’encre, numéro 63

Nos prochaines publications


Quadrupède bien, bipède mal

Orwell George


Revue Voix d'encre 66