Lettre à la Voyante

"Je suis définitivement à côté de la vie", écrit Antonin Artaud dans ses "Fragments d’un Journal d’Enfer". Ou encore : "Je finis par voir le jour à travers moi-même, à force de renonciations dans tous les sens de mon intelligence et de ma sensibilité." Sont ici proposés cinq textes en prose de l’auteur de "L’Ombilic des limbes", à l’époque où il fait partie du mouvement surréaliste :
• Lettre à la Voyante
est publié pour la 1ère fois dans la Révolution surréaliste n°8 en 1926.
• Fragments d’un Journal d’Enfer
 figure au sommaire du n° 7 de la revue Commerce en 1926, avant d’être publié en 1927 dans les Cahiers du Sud à la suite du Pèse-nerfs.
• Héloïse et Abélard
paraît dans La Nouvelle Revue Française n° 147 en 1925.
• Le Clair Abélard
paraît dans les Feuillets libres n° 47 en 1927/1928.
• Lettre aux Médecins-Chefs des Asiles de Fous
est publié dans la Révolution surréaliste n°3 en 1925. D’un inconscient sauvage, de l’effritement qui le mine, du sang et de cette douleur plantée en lui comme un coin jusqu’à une vérité entrevue, une naissance imminente grâce au contact de la voyante, telle est l’une des voies d’Artaud le Mômo.

Informations


• format : 15 x 21 cm
• pages : 56
• ISBN 978-2-35128-174-1


Prix

7.00 €


Ajouter à ma sélection Supprimer de ma sélection

Voir ma sélection

Retour