Verdonnet Jean-Vincent

Mots en maraude

Serge Brindeau : “À lire Jean-Vincent Verdonnet, on imagine dans le blanc de la page, les rares détails de la journée, quand il arrive, dans l’étendue de la campagne, qu’on se trouve soi, parmi tout l’essentiel. Alors, on se met à penser à ceux qui vinrent là autrefois, à ceux qui vont venir, on comprend mieux les gestes familiers. Et - tandis que “se défont lentement les vies” - on rêve, un instant, d’éternité... Les bruits, les odeurs chuchotent à l’âme des choses si graves qu’il faut toute la discrétion et la complicité du poème pour oser les redire à peu près.” ("La poésie contemporaine de langue française depuis 1945", éditions Saint-Germain-des-Prés)

_____________

• Résignation des tourterelles soupir ultime d’un été et ce va-et-vient implacable du balancier de ton horloge
Après chacune des blessures que le temps t’aura infligées retrouve cet éclat de l’être qui seul peut la cicatriser
La vanesse apporte au verger le feu des couleurs de ses ailes avant que l’hiver ne l’éteigne
Le lointain apparaît si proche dans cette vallée enneigée qu’on croit le toucher de la main


Informations

• ISBN : 978-2-35128-034-8
• format : 16 x 24 cm
• pages : 64

• peintures de Marie-Claire ENEVOLDSEN
• parution : mars 2008


Auteur

Verdonnet Jean-Vincent

Illustrateur

Bussat-Enevoldsen Marie-Claire

Prix

16.00 €


Ajouter à ma sélection Supprimer de ma sélection

Voir ma sélection

Retour