Becker Lucien

Les plus beaux jours

Un recueil de 40 poèmes introuvables, publiés à 40 exemplaires chez P.A.B. (Alès) en 1947.

Chacun des poèmes est accompagné par une encaustique du peintre Frank Wohlfahrt.

___________________

Le jour s’arrête de respirer parce qu’il n’a jamais vu la terre aussi désirable dans cet instant où, libre de toutes ses herbes, elle s’étend si longue devant le soleil couchant. Les fenêtres les plus obscures se mettent à couler, charriant des forêts incendiées. Dans chaque porte ouverte s’abattent des arbres de clarté. Les hommes qui rentrent, l’épaule couverte de champs ont déjà de la nuit jusqu’au cou et sur leurs visages enfin détendus le soleil ferme sa moins brûlante paupière. Rien n’arrêtera sa chute derrière les blés. Il ne reste à la terre que l’éclat des rivières et celui des armoires dans le secret des chambres. C’est là que le matin prend sa source.


Informations

• ISBN : 978-2-35128-027-0
• format : 22 x 22 cm
• pages : 84
• illustrations : Frank WOHLFAHRT


Auteur

Becker Lucien

Illustrateur

Wohlfahrt Frank

Prix

25.00 €


Ajouter à ma sélection Supprimer de ma sélection

Voir ma sélection

Retour