Le cri du faucon

de
James HACKETT

(indisponible)

- Sous-titre : haïkus et autres poèmes zen
- traduction Patrick Blanche
- calligraphies Yuriko Seko
- ISBN 2-910957-09-8
- format 20 x 24
- 96 p.

indisponible

Une passion sans fin pour le réel, note J.W. Hackett à son sujet, caractérisant ainsi au plus juste ce que sont et sa vie et son œuvre. Né à Seattle en 1929, cet écrivain, à la suite d’un grave accident, s’attachera pour longtemps au Zen aussi bien qu’au Tao. En témoignent ses nombreux poèmes, des haïkus le plus souvent, à propos desquels Jack Kerouac affirme, dans une lettre à l’auteur du 23 mars 1965, qu’ils sont parmi les meilleurs jamais écrits, du niveau de ceux des maîtres japonais.