Je me fais violence pour conserver, malgré mon humeur, ma voix d'encre. Aussi, est-ce d'une plume à bec de bélier, sans cesse éteinte, sans cesse rallumée, ramassée, tendue et d'une haleine, que j'écris ceci, que j'oublie cela.  
  RENE CHAR, FEUILLETS D'HYPNOS
 
Écrire pour déterrer ma voix.
  CHARLES JULIET
 
Vous avez soutenu, contenu et augmenté le poème.
  RENE CHAR A JOSEPH SIMA
 
C’est manque d’imagination du regard et défaut de distraction profonde que d’avoir besoin de contes, de voyages et d’extraordinaire, quand il suffit de fixer un peu ses yeux pour changer le connu en inconnu, la vie en songe, le moment en éternité.
  PAUL VALERY, MAUVAISES PENSEES