Triptyque de l’aube

de
Irène DUBŒUF

Illustrations :
Verdet Michel
(peintures)

• ISBN : 978-2-35128-086-7

• format : 16 x 24 cm

• pages : 72

•illustrations : 15 peintures de Michel Verdet

• PARUTION : octobre 2013

Prix : 18.00 euros


Écrit en demi-teintes, le Triptyque de l’aube est un recueil « d’une grande sensibilité » comme le note Philippe Jaccottet dont les vers figurent en épigraphe.

Si le thème de la mort occupe la partie centrale de cette suite poétique, la vie y règne de part et d’autre et c’est dans une nature métaphorique que l’auteur, à l’appel de l’aube, nous invite à « faire le tour du monde ou de soi-même ». Un voyage sans cesse renouvelé, entre ombre et lumière, entre ce qui n’est plus et qui n’est pas encore, au cours duquel rien n’est jamais sûr.

« Parce que la vie est un pacte avec l’inconnu

vivre est un acte d’amour absolu ».

À la densité des idées s’oppose la fluidité des textes, une écriture au plus proche des perceptions, où se succèdent aphorismes et poèmes dont la longueur s’amenuise à l’image de la mémoire « usée comme une meule sous la lame du temps » pour se terminer par un poème aussi bref qu’un haïku dans lequel se condense tout le questionnement du recueil :

« Une branche en fleur

sur un arbre mort

secret de printemps ».


Une note de lecture d’Hervé Martin sur le site de la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines :

http://www.biblioblog.sqy.fr/ici-e-la/triptyque-de-laube-direne-duboeuf/



LE RECUEIL A OBTENU LE GRAND PRIX DE LA VILLE DE BÉZIERS 2013.

Raymond Couderc, sénateur-maire de Béziers, remet le Prix à l’auteure.




Sites de l’auteur et du peintre :

http://irene-duboeuf.jimdo.com/

http://michelverdetpeintre.jimdo.com/