Bévues, défauts, désolations et infortunes de Quilca

de
Jonathan SWIFT

Illustrations :
Grand Jean-Jacques
(dessins)

textes choisis et traduits de l’anglais par Alain Blanc

• ISBN : 978-2-35128-082-9

• format : 16 x 24 cm

• pages : 64

•illustrations : dessins de Jean-Jacques Grand

• PARUTION : mars 2013

Prix : 18.00 euros



“Mais j’oublie que je m’étends sur un sujet qui ne me regarde pas, n’ayant ni don ni penchant pour la satire”. Ainsi se décrit, dans la préface du "Conte du tonneau", celui qu’on tient pour le premier des satiristes de langue anglaise ! Jonathan Swift ne craignait pas les antiphrases... pas plus que les formules insolites voire farfelues, les pensées fugitives, les vérités d’un moment, les coups d’un canif acéré, les sentences mêlées de morale et d’une lucidité obstinée et impitoyable. L’homme n’est-il pas à ses yeux “la plus odieuse petite vermine a qui la nature ait jamais permis de ramper à la surface de la terre”...

Pour ouvrir son Anthologie de l’humour noir, André Breton a choisi le pamphlétaire irlandais : “Tout le désigne, en matière d’humour noir, comme le véritable initiateur. Swift peut à bon droit passer pour l’inventeur de la plaisanterie féroce et funèbre”.

Quant à Jacques Sternberg, il avoue, dans son Dictionnaire des idées revues : “Swift peut se vanter d’un titre de gloire qui m’a toujours laissé muet d’admiration : avec une avance de deux siècles, il a inventé
l’humour moderne”.

Outre quelques-unes de ses courtes proses les plus facétieuses, la présente édition propose un florilège d’aphorismes du père de Gulliver qui se définissait comme "le vigoureux champion de la liberté", un champion qui ouvrirait à la fin du XVIIème siècle le bal des esprits acerbes...



SOMMAIRE

• Bévues, défauts, désolations et infortunes de Quilca (1724)

• Méditation sur un manche à balai (1710)

• Résolutions pour le jour où je serai vieux (1699)

• Modeste proposition pour empêcher les enfants des pauvres en Irlande d’être à la charge de leurs parents et de leur pays et pour les rendre utiles à la société (1729)

• Les Mémoires de Martin Scriblerus, extraits

• Lettre à l’abbé Desfontaines, extraits

• Le Jour du Jugement, poème

• Épitaphe de l’auteur

• Pensées sur divers sujets moraux et divertissants (1706)

• Aphorismes épars dans l’œuvre du satiriste irlandais