Chacun est une lune, avec une face cachée

de
Mark TWAIN

Aphorismes choisis et traduits de l’anglais (États-Unis) par Alain Blanc

• ISBN : 978-2-35128-076-8

• format : 16 x 24 cm

• pages : 96

• PARUTION : MARS 2012

Prix : 18.00 euros

Une vie assurément bien remplie que celle de Mark Twain : « Si d’une autobiographie on peut faire un livre, la mienne en fait se rapprochera plus d’une bibliothèque ». Apprenti typographe à 12 ans, pilote de bateau à vapeur sur le Mississippi, chercheur d’or malheureux, il finit par se lancer dans le journalisme et devient rapidement un écrivain à succès.

Auteur d’une œuvre protéiforme - romans, nouvelles, essais, contes satiriques ou grinçants, récits de voyages -, il sera considéré par Ernest Hemingway et William Faulkner comme le fondateur de la littérature américaine.

Mark Twain, l’une des grandes figures dans l’histoire du Nouveau Monde, et aussi l’un de ses plus remarquables humoristes, avec Ambrose Bierce, Robert Benchley, Bret Harte ou W.C. Fields...

“Mark Twain et moi, affirmait G. B. Shaw, nous sommes dans la même situation. Nous devons dire les choses pour faire croire que nous plaisantons à des gens qui autrement nous pendraient”.

L’humour, du plus léger au plus noir, irrigue souvent ses pages de moraliste sans illusions... En témoigne avec force le bouquet d’aphorismes et d’aigres réflexions que le présent livre nous tend aujourd’hui.



MARK TWAIN

• Quelles sont les justes proportions d’une maxime ? Un minimum de son pour un maximum de sens.

• Ce que je t’ai révélé est véridique : il n’y a aucun Dieu, aucun univers, aucune race humaine, aucune vie terrestre, aucun paradis, aucun enfer. Tout cela n’est qu’un rêve, un grotesque, un insensé rêve. Rien n’existe en dehors de toi. Et tu n’es rien qu’une pensée, une pensée vagabonde, une pensée inutile, une pensée sans domicile, erratique et abandonnée dans les éternités vides !

• L’homme a été créé à la fin d’une semaine de travail, lorsque Dieu était fatigué.

• Mes préjugés font que je ne compte jamais les poulets en perspective, quand je sais que la Providence sait ou se trouve le nid.

• Que les rides nous précisent simplement où sont passés les sourires.