Du bleu dans la mémoire

de
Max ALHAU

Illustrations :
Baumel Hélène
(encres)

• ISBN : 978-2-35128-060-7

• format : 16 x 24 cm

• pages : 120

• illustrations : encres de Hélène Baumel

• PARUTION : OCTOBRE 2010



D’une terre à une autre, le poète demeure ce voyageur qui tout au long de ses périples s’interroge sur le sens de sa marche, côtoie des lieux familiers ou inconnus. Tantôt au bord du précipice, tantôt solidement enraciné, il mesure le temps écoulé et celui à venir tandis que la mémoire s’approprie des souvenirs ou que l’imaginaire la devance. Avant tout il s’agit de marcher, de regarder autour de soi, d’approuver ces paysages pour savoir que l’instant et l’éternité se fondent dans une même durée, dans les mêmes mots.

MAX ALHAU


"En osmose avec la mouvance des encres qui illustrent le texte, ce voyage verbal traduit à la fois l’incertitude du temps et de l’espace, et la volonté du poète d’interroger ce qui lui échappe et qui pourtant, au fur et à mesure de sa quête, nourrit son œuvre." (Claude Albarède, L’arbre à paroles)


"On notera le remarquable travail d’Hélène Baumel, dont les encres ponctuent, dans la légèreté et la transparente finesse, le texte avec lequel elles vibrent en parfaite harmonie. Elles donnent corps au projet du poète, tout en proposant autant de fenêtres sur ce que Kenneth White appellerait "le monde blanc" : "sol fondamental" de la poésie..." (Michel Lamart, Europe)


Sous le titre "Max Alhau le voyageur impénitent", Bernard Mazo vient de signer un article sur le livre et son auteur sur le site de la revue Texture : http://revue-texture.fr/spip.php?ar...


Un autre article signé Gwen Garnier-Duguy dans la revue Recours au Poème :
http://www.recoursaupoeme.fr/critiq...



Le Prix Senghor de poésie 2015 a été décerné à Max Alhau.